La petite histoire : Prise d’otages d’Ouvéa : à qui la faute ?

Rédigé le 06/11/2018
Gildas Ailes

Le 5 mai 1988, l’armée française donne l’assaut de la grotte d’Ouvéa, en Nouvelle-Calédonie, où des militants indépendantistes kanaks retenaient des gendarmes en otages. Un épisode toujours présent dans les consciences et qui a suscité de nombreuses polémiques où, comme toujours, la France et l’armée sont mises en cause. Retour sur une page de notre histoire récente qui mérite d’être éclaircie, et vite.